Recherche

Archive pour avril 2011


Les chiffres sont tombés : le volume des ventes de PC a nettement reculé au premier trimestre 2011 selon l’institut Gartner (avril 2011).


Au niveau mondial, cette baisse reste mesurée, à 1,1%. Mais ce chiffre dissimule des situations très disparates : le marché nord-américain, par exemple, affiche une chute de 6% en volume, soit une baisse du même ordre qu’au dernier trimestre 2010. C’est donc d’une tendance forte qui se confirme aux Etats-Unis.

Les causes de cette baisse : les terminaux innovants en partie responsables

Des prix revus à la baisse par les constructeurs n’ont pas suffi à ramener les consommateurs vers le rayon PC de leur magasin.

Par ailleurs, les consommateurs, qu’ils soient Grand Public ou Entreprise, sont de plus en plus sollicités par les constructeurs qui souhaitent les voir élargir la gamme d’équipement électronique qu’ils utilisent. Ils sont notamment poussés vers l’achat d’objets plus innovants mais coûteux : smartphones et tablettes en tête.

Or, pour se focaliser sur le marché Grand Public, le budget qu’un foyer consacre à l’équipement électronique reste limité : ainsi, le poste des dépenses informatiques représente moins de 7% du budget Loisirs des ménages français  (INSEE – 2009).

L’impact à la baisse sur les ventes de PC est donc quasi-mécanique. Lire la suite de cette entrée »

Les termes d’e-santé (ehealth en anglais, ce terme désigne tous les aspects numériques touchant de près ou de loin la santé) et de m-santé (mhealth, cela concerne plus particulièrement les aspects mobiles de l’e-santé) sont à la mode et apparaissent comme une évolution inéluctable pour la santé. Si les différents acteurs du monde de l’e-santé (équipementiers, opérateurs…) ne semblent pas remettre en doute l’explosion des nouveaux usages à forte valeur technologique dans le monde hospitalier, la véritable démocratisation de ces outils est loin d’être pour demain.

De nombreuses initiatives sont ou ont été prises pour faire avancer ce nouveau marché mais ces pilotes se heurtent à un milieu médical relativement lent – voir réfractaire – au changement. C’est d’autant plus le cas en France qu’à l’étranger : sommes-nous prêts à embrasser les nouvelles technologies au sein de nos hôpitaux ? Si oui, quelles technologies pour demain et après demain ? Et quelle place pour les nouvelles technologies dans notre santé au quotidien ?

Du patient passif au patient actif

Dans les faits, le marché se joue pour l’instant plutôt à l’extérieur des hôpitaux : accompagnement des patients en amont de leur hospitalisation, offre de contenu pendant leur hospitalisation puis suivi post hospitalier de certains types de patients. Ainsi la plupart des offres sont proposées pour simplifier la vie des patients atteints de maladies chroniques : insuffisances cardiaques, diabètes… mais aussi les seniors ou les personnes handicapées vivant à domicile et ayant besoin d’une assistance spécifique. Lire la suite de cette entrée »

« Mouchard », « flicage », « inquiétant », … la découverte de programmes de collecte des informations de géolocalisation des possesseurs d’iPhones et de terminaux Android à leur insu a été fortement relayée dans les médias. Et ce, sous un angle quasi unique, celui de l’atteinte à la protection de la vie privée.

Prises individuellement, l’exploitation de ces données justifie en effet la levée de bouclier à laquelle nous assistons. Au contraire, à l’échelle collective, elles représentent une formidable opportunité qu’il serait dommage d’éclipser derrière une position trop manichéenne.

Dans un monde de plus en plus connecté, le nombre de données disponibles explose. Internet a accueilli en 2010 plus de données que l’humanité n’en avait produit depuis sa naissance jusqu’en 2003 ! Lire la suite de cette entrée »

Médiamétrie vient de publier une nouvelle étude sur les usages des téléphones mobiles en France. On apprend que près d’un Français sur trois est équipé d’un smartphone !

Mieux entre le dernier trimestre 2010 et le premier trimestre 2011 ce pourcentage est passé de 24% à 31% soit une augmentation de 29% sur un trimestre… Personnellement j’aurai aimé avoir la définition d’un smartphone pour Médiamétrie… Derrière le mot smartphone on peut mettre tout et n’importe quoi !

Aussi, près de 9 personnes sur 10 utilisent les autres fonctions du téléphone ! Mais il serait intéressant d’avoir une liste des fonctions les plus utilisées ! On parle des fonctions basiques comme la calculatrice et le réveil ou des fonctions plus évoluées comme la reconnaissance de musique (shazam), les ebooks (Kindle) ou la géolocalisation de fast food (junk food emergency) !

Vous trouverez l’étude de Médiamétrie !

« Le mobile au coeur des stratégies des éditeurs de contenu et des annonceurs : état des lieux et perspectives »


Inédite en France, cette étude rend compte du poids économique des écosystèmes mobiles français en termes d’emplois, d’investissements, de chiffre d’affaires, de nombres d’entreprises, et dresse les perspectives de ce marché à 3 ans.

Conduite par le cabinet  pour le compte de l’, elle résulte d’une cinquantaine d’entretiens en face-à-face avec des acteurs représentatifs du marché, complétés d’une étude quantitative conduite auprès de l’ensemble des éditeurs et prestataires mobiles implantés en France.

 

Pour y assister, inscrivez-vous sur le .

Cette présentation sera suivie d’un cocktail apéritif.


Fils Twitter