Recherche

Articles avec le tag ‘arcep’


Alors que le marché des smartphones est en pleine explosion et que les usages mobiles requièrent de plus en plus de bande passante,  l’ARCEP a publié jeudi dernier les résultats d’attribution des premiers lots de fréquence 4G.

Suite à l’appel d’offres lancé par l’Etat le 15 juin dernier, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free avaient sans surprise répondu présents pour entrer dans la composition du futur réseau haut débit mobile.
Cette première étape d’attribution, qui concerne la bande haute de 2,6 GHz et pour laquelle l’Etat avait fixé un montant plancher de 700 millions d’euros, permettra d’atteindre des débits minimums de 60 Mbit/s en navigation Internet mobile, largement supérieurs à ceux de la 3G.

Si les candidats attendus pour l’appel d’offres étaient plutôt prévisibles, les résultats dévoilés par l’ARCEP, eux, sont sans doute beaucoup plus surprenants :

Alors que l’ARCEP se dit satisfaite de cette première étape avec notamment une recette totale s’élevant à 936 millions d’euros, ces résultats traduisent des choix stratégiques différents de la part des opérateurs. Lire la suite de cette entrée »


La semaine dernière, l’Arcep a donné son calendrier prévisionnel et rappelé les modalités d’attribution des licences 4G.


Jean-Ludovic Silicani, son président, a ainsi rappelé vendredi lors d’une les éléments suivants  :

  • La procédure sera lancée au mois de mai prochain,
  • L’ attribution des licences pourra être réalisée dès la fin de l’année,
  • La fourniture de ces licences doit rapporter 2 milliards à l’état français.

Il s’agit bien de la procédure d’attribution des lots (de fréquence) de 2,6 gigahertz et 800 megahertz que les opérateurs se préparent à devoir acheter à prix d’or.

Aujourd’hui, Free par la voix de Xavier Niel et dans la foulée de Bouygues Telecom, s’est une nouvelle fois élevé contre ces modalités qui risquent de conduire à “une préemption du spectre par les opérateurs les plus riches”… comprendre “par Orange“.

Le Conseil d’Etat a pourtant récemment oeuvré pour maintenir des prix de licence raisonnables. Le 15 mars dernier, saisi par Eric Besson lui-même, le Conseil d’Etat avait  fait de la couverture de la population LE critère de sélection des candidats contre la position du gouvernement visant à augmenter le prix unitaire des licences (mais à réduire les objectifs de couverture des candidats, et donc leurs investissements réseau).

Cet pourtant prometteur ne semble pas suffire aux troisième et futur-quatrième opérateurs pour lesquels la pilule 4G semble décidément bien difficile à passer….

Avec l’annonce faite par l’ARCEP d’une baisse de la terminaison d’appel mobile des opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom à moins de 1 centime par minute à partir du 1er janvier 2013 ( ) nous pouvons sérieusement y rêver… Et Free aussi. Lire la suite de cette entrée »

Fils Twitter