Recherche

Articles avec le tag ‘blackberry’


RIM : 2011, l’année des mauvais résultats

RIM a toujours été la plateforme la plus utilisée en entreprise, devançant tous ses concurrents grâce à ses services de messagerie instantanée (comme BlackBerry Messenger) et de messagerie électronique. Du fait de la dynamique de ces derniers mois et de l’avènement des smartphones iOS puis Androïd, cette hiérarchie commence à être bousculée.

En effet, ont prouvés combien les terminaux Apple et Androïd sont appréciés des utilisateurs. Notamment grâce à leurs market places foisonnants d’applications et à leur ergonomie aboutie.

Cela montre deux phénomènes :

  • Les entreprises sont obligées soit, d’ouvrir leurs SI aux terminaux personnels (comme nous l’avons expliqué dans l’article BYOD), soit d’élargir leurs offres internes en proposant ces terminaux.
  • RIM n’a pas réussi son élargissement au domaine Grand Public (ce qui a aussi indirectement impacté leur positionnement en entreprise avec le BYOD).

RIM a ainsi vu petit à petit ses parts de marché diminuer. En décembre, l’entreprise a publié certains chiffres désastreux :  Lire la suite de cette entrée »

Depuis quelques mois, les collaborateurs en entreprises sont de plus en plus amenés à utiliser leurs propres terminaux mobiles pour des besoins professionnels : la tendance BYOD s’installe.

RIM, autrefois imposée par les directions informatiques, voit donc sa part de marché professionnel diminuer peu à peu. En effet, bien que les BlackBerry maintiennent une présence dans les entreprises, les smartphones iOS et Androïd, plus appréciés par les utilisateurs aujourd’hui, font leur arrivée dans ce monde professionnel.

Cependant, ces nouvelles flottes hétérogènes font émerger des problématiques d’administration et de sécurité des équipements et des données.Android RIM iOS RIM, pour éviter de disparaître des entreprises et pour répondre à ce besoin de sécurité des DSI, fait évoluer sa plateforme de gestion des terminaux en supportant les terminaux iOS et Androïd en plus des BlackBerry.

Cette nouvelle version de la plateforme RIM : BlackBerry Mobile Fusion est en phase beta auprès de certains clients RIM et sera lancée officiellement fin mars 2012. Lire la suite de cette entrée »

Après Blackberry qui a annoncé son nouvel OS () ou Nokia qui travaillerait sur un (Meltemi, pour feature phones), voici que Google annonce une liste de nouvelles fonctionnalités et évolutions pour la prochaine version d’Android, baptisée Ice Cream Sandwich.

Pour rappel, cette version va regrouper la branche smartphone (Cupcake, Donut, Eclair, Froyo, Gingerbread) et la branche tablets (Honeycomb). Dans la liste des nouveautés, certaines sont déjà présente chez certains constructeurs. En effet, Android est modifiable dans les grandes largeurs, cf Amazon Fire ou certains projets en Chine. La plupart des constructeurs se contentent néanmoins de légères modifications d’interface afin de se différencier des autres constructeurs Android. Lire la suite de cette entrée »

Une panne affecte depuis lundi 10 octobre, l’accès aux emails, à la messagerie instantanée et à l’Internet Mobile pour les utilisateurs de terminaux Blackberry : il s’agit d’un nouveau coup dur pour RIM.

—————————————————————————————————————————————————-

Que s’est-il passé ?

L’objet de la défaillance, selon RIM : “un commutateur de coeur de réseau” qui n’aurait pas supporté une mise à jour logicielle. En temps normal, une panne de ce type doit être palliée par un commutateur de secours, qui n’a pas joué son rôle cette fois-ci. Conséquence logique de cet incident : un encombrement de messages qui attendent d’être acheminées vers leur destinataires. Et plus les données s’accumulent, plus la remise en état du système devient délicate.

Lire la suite de cette entrée »

Techcrunch a révélé la semaine dernière un projet majeur de Facebook : . L’idée est d’en finir avec le portage de chaque modification sur 7 versions différentes (à date) : web, web mobile, web mobile touch, iPhone, Android, Blackberry et W7. La même expérience serait ainsi offerte à tous les utilisateurs mobiles (+de 250 millions), tandis que l’offre globale de la version mobile se rapprocherait sensiblement de la version web classique. Les applications, les jeux ou les Facebook Credit auraient alors toute leur place, alors que la version mobile actuelle est uniquement axée sur la communication dans le réseau social.

En sortant du carcan de l’iOS d’Apple, Facebook retrouvera la liberté du Web. Le HTML5, notamment grâce à ses capacités multimédia sans Flash, permet ainsi de proposer des sites mobiles similaires à une application. Mais c’est aussi un bon moyen de proposer une vraie plateforme où les autres développeurs peuvent proposer leurs offres, comme le fait www.facebook.com. Lire la suite de cette entrée »


Fils Twitter