Recherche

Articles avec le tag ‘Entreprise’


La révolution mobilité est en marche dans les entreprises. Le BYOD (Bring You Own Device) consiste à se servir de son terminal mobile personnel (Smartphone, Tablette) comme d’un outil professionnel.  On retrouve principalement des outils utiles améliorant le confort de travail des salariés. (Contact, mail, Communication…)

Nous constatons ces dernières années que les progrès réalisés sur les technologies mobiles en termes d’équipements sont tirés par le marché grand public.  Les smartphones ainsi que les tablettes par leur accès internet sont devenus de véritables terminaux d’accès au SI.

On parle alors de la  « consumérisation » de l’informatique. L’impulsion est donnée par les VIP de l’entreprise et par la « génération Y » qui tolèrent mal d’être moins bien équipés au bureau qu’à la maison.

Motivées par les employés, de plus en plus d’entreprises sont prêtes à franchir le pas. Selon IDG Survey 60 % des entreprises pensent qu’il est important de supporter le BYOD pour satisfaire le besoin fonctionnel des salariés.  En entreprise, 89% des applications mobiles utilisées aujourd’hui sont dédiées à la messagerie et 74 % à la gestion de contacts et l’agenda selon le cabinet d’étude Forrester.

La technologie mobile  avance à grand pas, les usages des utilisateurs professionnels également. Cette forte poussée des salariés équipés de Smartphones oblige les directions à accélérer le déploiement des applications mobiles professionnelles.  Nous allons tenter d’expliquer ce phénomène par une brève étude de 2 corps de métier : le consultant que je représente et  un médecin libéral. Lire la suite de cette entrée »

Bouygues Telecom ouvre la voie du quintuple-play, en intégrant des services domotiques à sa célèbre Bbox.

 

 

 

En effet, le 3ème opérateur de télécommunications français pour distribuer un service d’éco-maîtrise du foyer via une plateforme de services domotiques. Ces services se présentent sous la forme de packs composés d’une box énergie que l’on connecte simplement et directement à la Bbox. L’offre est composée de 2 packs.

Lire la suite de cette entrée »

Après les rumeurs de la semaine dernière sur l’intérêt de Google & Facebook sur Skype, c’est finalement Microsoft qui a fait le deal. 8,5 Mds de $ en cash. C’est le plus gros rachat de Microsoft, qui trouve là de quoi entamer légèrement son trésor de guerre.

Sur son blog GigaOm, Om Malik liste les raisons qui expliquent ce rachat :

- se renforcer dans la collaboration en entreprise (vs Cisco & Google), et pourquoi pas intégrer Skype sous une forme ou une autre dans ses offres Office/Sharepoint

- récupérer les nombreuses relations avec les opérateurs télécoms à l’heure de la 4G qui sera donc tout IP

- posséder l‘application mobile de référence sur la VoIP mobile et l’intégrer complètement à l’OS Windows Phone pour valoriser celui-ci

- compléter son deal WP7/Nokia pour lutter contre Android/Google Voice et Apple/Facetime

Reste que le prix de Skype peut paraître élevé car malgré cest 600+ millions de clients, Skype n’est toujours pas profitable. De plus, Microsoft n’est pas particulièrement performant sur le Web en général (pertes continues depuis des années) et sa bureaucratie a tendance à rendre difficile l’intégration de compagnies plus agiles.

Il faut donc voir ce deal comme une stratégie défensive et une assurance sur 3 sujets d’avenir : lutter à armes égales sur le mobile vs Apple & Google, s’intégrer davantage dans Facebook (qui utilise Skype) et s’assurer une place en entreprise au delà des logiciels Office/Sharepoint.


Ou c’est tout simplement l’union de 2 compagnies qui aiment les arcs en ciel !


“Double Rainbow” – Windows Live Photo Gallery by

Voici un article écrit par Delphine Solery, Consultante Solucom :

En France, seulement 3 000 entreprises comptent plus de 500 salariés. 97% d’entre elles en comptent moins de 50 !

Cette immense masse d’organisations de taille modérée constitue un véritable enjeu pour les opérateurs Télécom.  Car au cours des 5 dernières années, la sphère des TPE / PME a connu une véritable intensification de l’usage des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) : téléphonie mobile, courrier électronique, solutions de messageries instantanées, plateformes collaboratives, accès internet mobile, voix sur IP,…  Ces segments sont donc synonymes de croissance pour les opérateurs qui doivent être capables d’adresser tant les “Pros” que les plus importantes de ces Entreprises.


Lors de mes différentes missions d’accompagnement des opérateurs Télécom dans la conception de leurs offres à destination des PME et des “Pros”, j’ai dégagé plusieurs convictions concernant la manière d’adresser ces segments. Je les partage avec vous dans les quelques lignes qui suivent.

“Pros” vs “Entreprises” : la frontière reste floue ! Lire la suite de cette entrée »

Fils Twitter