Recherche

Articles avec le tag ‘free’


Bouygues Telecom a annoncé ce lundi le lancement d’une marque 100% Web à bas prix : . Cette annonce intervient dans un contexte de deux mois de fébrilité générale chez les opérateurs mobiles : Numéricâble a lancé ses offres mobiles, Prixtel ses forfaits Sumo et Ultimo, SFR ses forfaits Carré, NRJ mobile le forfait Ultimate et le 20 juin, Numéricâble a abandonné l’engagement sur ses offres mobiles.

Le principe B&YOU

Le principe de cette marque est que le client réalise toutes ses opérations en ligne : souscription, opérations de gestion, service client via une entraide sur des forums, renouvellement du mobile… Donc exit le service client téléphonique et le réseau de distribution physique ! Lire la suite de cette entrée »

L’arrivée prochaine de Free sur le marché du mobile semblerait plus imminente que prévu (selon des sources du Figaro).

Prévu à l’origine pour début 2012, les offres agressives de Free en matière de téléphonie mobile pourraient voir le jour à partir de l’automne 2011, avec près d’un trimestre d’avance, pour profiter des fructueuses fêtes de Noel.

Avec un objectif de 420 boutiques Free Mobile et 15% de part de marché à l’horizon 2020, la politique de Free s’appuie sur des offres alléchantes à prix dérisoire comme le tout illimité vers tous les opérateurs 24/24 7/7 pour 29,99€, selon des déclarations.
Lire la suite de cette entrée »

L’annonce du tout illimité sur mobile (voix, texto, data) à 25€/mois par Numericable fait des heureux, mais fait aussi grincer des dents… L’opérateur a en effet mis en oeuvre l’essentiel des points attendus de Free Mobile, à savoir :
– le triple illimité à prix plancher
– la condition d’abonné au fixe pour bénéficier du tarif le plus avantageux (65€ pour du quadruple play illimité)
– l’absence de subventionnement mobile

Numericable a poussé la malice jusqu’à utiliser les codes de la communication Free (le rouge, la révolution) et même le lieu traditionnel des grandes annonces de Free, le Pershing Hall ! Tant et si bien que Free attaque Numericable en justice.

Cette offre s’appuie sur à la fois sur la perspective de réduction des tarifs de gros du mobile (terminaisons d’appels) et sur un partenariat privilégié avec Bouygues. A noter que Numericable est loin d’être un opérateur mobile virtuel comme les autres, puisqu’il a déjà plus d’1 million de clients sur le fixe et fournit l’offre Fibre de Bouygues Télécom. Lire la suite de cette entrée »


La semaine dernière, l’Arcep a donné son calendrier prévisionnel et rappelé les modalités d’attribution des licences 4G.


Jean-Ludovic Silicani, son président, a ainsi rappelé vendredi lors d’une les éléments suivants  :

  • La procédure sera lancée au mois de mai prochain,
  • L’ attribution des licences pourra être réalisée dès la fin de l’année,
  • La fourniture de ces licences doit rapporter 2 milliards à l’état français.

Il s’agit bien de la procédure d’attribution des lots (de fréquence) de 2,6 gigahertz et 800 megahertz que les opérateurs se préparent à devoir acheter à prix d’or.

Aujourd’hui, Free par la voix de Xavier Niel et dans la foulée de Bouygues Telecom, s’est une nouvelle fois élevé contre ces modalités qui risquent de conduire à “une préemption du spectre par les opérateurs les plus riches”… comprendre “par Orange“.

Le Conseil d’Etat a pourtant récemment oeuvré pour maintenir des prix de licence raisonnables. Le 15 mars dernier, saisi par Eric Besson lui-même, le Conseil d’Etat avait  fait de la couverture de la population LE critère de sélection des candidats contre la position du gouvernement visant à augmenter le prix unitaire des licences (mais à réduire les objectifs de couverture des candidats, et donc leurs investissements réseau).

Cet pourtant prometteur ne semble pas suffire aux troisième et futur-quatrième opérateurs pour lesquels la pilule 4G semble décidément bien difficile à passer….

Avec l’annonce faite par l’ARCEP d’une baisse de la terminaison d’appel mobile des opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom à moins de 1 centime par minute à partir du 1er janvier 2013 ( ) nous pouvons sérieusement y rêver… Et Free aussi. Lire la suite de cette entrée »

Fils Twitter