Recherche

Articles avec le tag ‘orange’


Orange s’est allié à Alcatel et Facebook pour proposer des Smartphones à partir  de 40€. Ils seront disponibles dans certains pays d’Europe de l’Est  ou d’Afrique début décembre pour gagner progressivement d’autres pays au fil des mois. Ces téléphones basés sur le modèle One-Touch d’Alcatel sont censés offrir dans les « pays en développement » un accès illimité à Facebook quelle que soit la couverture réseaux, les téléphones ayant été spécialement conçus pour fonctionner dans des zones ou la couverture est faible. Le réseau social fait figure d’élément structurant  pour la plupart des fonctionnalités de base (calendrier, carnet d’adresse, messagerie etc.) et le téléphone va jusqu’à intégrer un bouton « f » qui permet un accès direct.

Vendeur à Makola Market, Accra, Ghana

Le marché de la téléphonie mobile est extrêmement vigoureux dans les pays en voie de développement. Les mobiles constituent une alternative permettant de pallier à l’absence d’infrastructures de communication et on estime que d’ici 2014, environ 1,3 milliard d’individus dans les pays émergents acquerront un abonnement.  Aujourd’hui  les services par SMS explosent que ce soit pour la banque, l’accès à l’information ou même le suivi médical. On voit naître en Inde ou au Brésil de nouveaux géants du télécom. Un smartphone abordable pourrait être la meilleure solution pour introduire l’accès à internet dans certaines régions. D’ailleurs Orange, ayant conscience de s’adresser à un public encore non averti, a inclus dans le téléphone un « coach digital «  censé faciliter l’apprentissage des nouvelles fonctionnalités.

L’idée était déjà dans l’air, Orange et BNP Paribas ayant signé un partenariat industriel et stratégique en Juillet 2011, mais elle est maintenant officielle. Les deux sociétés lancent aujourd’hui . Cette offre permettra aux clients de BNP Paribas de bénéficier d’une gamme de services bancaires mobiles novatrice et ainsi vivre leur banque au quotidien avec plus de mobilité et de simplicité

BNP Paribas lance une offre mobile en partenariat avec Orange

Lire la suite de cette entrée »

 

Notre réflexion sur le marché du mobile commencée en début de mois avait d’abord posé les bases concernant les évolutions des standards du marché et les réactions des différents acteurs. Avant de réfléchir aux différentes perspectives qui vont définir le marché pour les mois et années à venir, commençons cette deuxième partie en replaçant les acteurs actuels en fonction de leur(s) cible(s).

Marchés adressés par les opérateurs

Perspectives et trajectoires

Une des premières grosses tendances du marché est d’aller vers une simplification de la souscription des offres et de pousser le client à être le plus autonome possible. Les premières offres tout en ligne sont apparues avec les MVNO et sont en train de se démocratiser avec les opérateurs. Il est évident que c’est le modèle que va choisir Free : simple et économique, il fonctionne en répartissant les efforts sur la société autant que les consommateurs et tous les contacts clients se feront prioritairement sur internet, et si besoin par téléphone. Paradoxalement, Free est en train compléter ce modèle par une présence physique : limitée dans un premier temps, elle permettra tout de même de concurrencer les opérateurs sur la vente de terminaux, point faible du tout online, tout en travaillant leur relation client et en  faisant un showroom de leurs produits, gammes et services.

Lire la suite de cette entrée »

Alors que depuis le début de l’année Numéricable, Prixtel, La Poste Mobile et bien d’autres ont inondé les médias et le marché de leur nouvelle offre mobile, les trois opérateurs historiques (Orange, SFR et Bouygues Telecom) contre-attaquent, diversifient leurs portefeuilles de marques et proposent de plus en plus d’offres intégrées (quadruple play). L’occasion pour nous de faire le point et de revenir sur les évolutions profondes du marché du mobile français à l’origine des nombreuses initiatives des derniers mois.

Nouveaux standards du marché mobile

Le marché des télécoms français s’est construit autour de trois acteurs possédant toutes les infrastructures techniques nécessaires : Orange, SFR et Bouygues Télécom. Ce sont ces mêmes infrastructures qu’ils louent à des opérateurs virtuels, les MVNO (Mobile Virtual Network Operator). Le marché était jusqu’à fin 2010 relativement calme, avec des opérateurs concurrencés par un nombre limité de MVNO significatifs.

Bien que Virgin ait réussi à se tailler une belle part du gâteau (ayant franchi récemment le cap des 2 millions de clients), le potentiel des MVNO était loin d’être atteint, comme le prouvent l’emballement de la croissance de ce marché (en particulier des offres postpaid) et la nervosité des opérateurs historiques. Alors que les MVNO représentaient environ 2,5 millions d’abonnés à l’été 2009, il a dépassé les 6 millions au 2ème trimestre 2011, avoisinant les 10% de part de marché. On assiste ainsi depuis quelques mois à un regain d’agressivité étonnant qui chamboule le marché et tend à soutenir cette croissance.

Lire la suite de cette entrée »


Selon une sur les usages internet, 30% des internautes ont 50 ans et plus. Ces seniors connectés, communément appelés les silver surfers, sont de plus en plus friands de services web.

Au total, c’est 73% de la population française qui est présente sur internet, mais Orange entend bien faire augmenter ce nombre grâce au plan « conquête 2015 » pour « l’accessibilité à la communication pour tous ». L’objectif est simple : faire profiter le plus grand nombre de la révolution digitale en cours à travers une offre de services innovants et un accompagnement personnalisé.

C’est dans ce contexte qu’Orange a annoncé le lancement de son offre Internet Facile, option internet qui donne accès à une interface PC simplifiée regroupant les fonctionnalités clés que sont la messagerie, internet, photo et répertoire. Orange a également facilité l’accès à la musique, la vidéo, le dessin ou encore les jeux de carte. Ce service, qui coûte 7€/mois, peut être complété par une prestation d’Installation et de Formation pour 59€. Celle-ci comprend l’installation du logiciel Internet Facile ainsi qu’une formation de 2 heures pour développer ses compétences informatiques et multimédia.

 

 

Via ce service, c’est surtout la population des seniors que vise Orange, en leur offrant un outil simple répondant à des attentes basiques tel que la consultation de mails, la recherche web, le partage de photos entre famille et amis ainsi que l’accès aux coordonnées des proches.

Mais les seniors, c’est aussi un marché prometteur avec deux opportunités essentielles :

Lire la suite de cette entrée »


Fils Twitter